LES TIQUES
   

 


Femelle tique gorgée de sang


Mâle tique

 

Les tiques sont des acariens ectoparasites, c'est à dire un parasite externe
qui vit sur la surface corporelle d'un être vivant. Elles ont 8 pattes et
mesure environ 5 mm à jeun.

On trouve les tiques principalement dans les espaces verts et les bois, notamment en été et au printemps.
Elles se fixent sur des brindilles puis se laissent tomber pour venir s'agripper aux poils du chien.
Elles recherchent une zone où la peau est fine (oreilles, abdomen)
afin d'enfoncer leur rostre,  et ainsi se nourrir du sang du chien.
Après une dizaine de jours, elles se détachent et cherchent une autre proie.
Elles sont particulièrement dangereuses et malheureusement très répandues en France.
Elles peuvent transmettre au chien une maladie mortelle : la piroplasmose.

 

LES OEUFS DE TIQUES

Femelle tique en train de pondre. A chaque oeuf pondu, une larve naîtra. Une tique peut pondre plusieurs milliers d'oeufs et doit être gorgée de sang pour pondre. Après la pondaison, la femelle meurt.

 

LES LARVES DE TIQUES


Contrairement à la nymphe qui a 8 pattes, la larve n'en a que 6. La larve va tomber sur une proie, prendre un repas de sang,  pour pouvoir évoluer en nymphe quelques semaines plus tard.

 

LES NYMPHES DE TIQUES


Même processus que de la larve à la nymphe, celle-ci doit se nourrir de sang pour devenir tique adulte au bout de quelques semaines.

 

 

LE CYCLE DE LA TIQUE

 

LA LUTTE ANTI-TIQUE

Vous pouvez protéger votre chien en lui administrant un spray antiparasitaire ou un répulsif.
Néanmoins, le meilleur moyen reste l'inspection scrupuleuse et quotidienne du pelage du chien.
Si vous trouvez une tique, vous pouvez utiliser un crochet spécial pour l'attraper
 (disponible chez votre vétérinaire ou en pharmacie),
mais vous pouvez aussi utiliser un feutre anti-tique imbibé d'insecticide directement sur le parasite.

Il ne faut jamais arracher une tique avec les mains, de l'éther ou une pince à épiler, car son rostre pourrait
se casser et rester planter dans la peau du chien, provoquant ainsi un abcès.